220px-Polarlicht_2

Au début on se fait aider en suivant les indications d'une voix.

Puis ensuite quand on sait comment faire, et que l'on est un peu entraîné, on peut pratiquer sur de la musique douce ou seul.

Le secret est de s'abandonner à la voix, de faire confiance, de cesser de réfléchir.Personne ne cherche à m'hypnotiser pour me faire dire à haute voix mon numéro de compte bancaire, celà n'existe pas :-) Vous êtes seul face à votre ordinateur et personne ne vous regarde ou ne vous écoute. Il est important de vous faire confiance à vous-même, de vous sentir en sécurité et de vous détendre avant de commencer.

 

Eteindre cette petite voix qui parle sans cesse dans notre tête n'est pas chose aisée, aussi on se concentre sur des sensations: le souffle qui passe dans le nez, ou la chaleur que l'on imagine sous nos pieds, ou une couleur intense. C'est la voix de la méditation qui donne des idées pour déconnecter de la petite voix intérieure. Pour mieux se concentrer, on ferme les yeux car les images nous envoient trop de stimulations.  Il faut mettre toute son énergie à imaginer les sensations évoquées, même quand on ne les ressent pas tout de suite, et vient bien vite la récompense... Si des pensées parasites viennent malgré tout, on les oublie aussitôt, elles ne font que passer. Et on se concentre de nouveau sur la voix de la méditation.